Une expérience de voyage unique le temps d’un séjour balnéaire au Cuba

  • 5 novembre 2019
Une expérience de voyage unique le temps d’un séjour balnéaire au Cuba

Les Cayos, les recoins paradisiaques du Cuba qu’il faut absolument visiter

Les Cayos font partie du territoire cubain. Ces petites îles basses se rejoignent facilement via une bande de terre qui les relie avec le reste du territoire. Rarement, le trajet pour aller dans un Cayo nécessite une longue croisière. Ces îlots qui avoisinent les côtes du pays constituent des destinations de rêve pour les amoureux de la plage. Ils possèdent même plus que les atouts des stations balnéaires. Certains d’entre eux renferment des richesses naturelles uniques. 

Le plus grand Cayo de l’État de Cuba : Santa Maria

Le Cayo Santa Maria est sûrement le plus grand, mais aussi celui qui attire le plus de touristes. En effet, il compte un long rivage d’à peu près 15 km. Ce dernier est réparti sur les 3 Cayos qui le forment, à savoir Las Brujas, Ensenachos et Santa Maria. En introduction du périple des touristes sur ces lieux, il y aura le fameux « pedralpen » à parcourir. Pour le Cayo Santa Maria, cette digue est longue de 50 km. Une fois arrivés, les voyageurs auront toutes les preuves vivantes faisant de cet archipel une réserve de la biosphère de l’UNESCO. « Jardines del Rey », de son appellation locale, regorge de mangroves, surtout sur son versant austral. Les touristes choisiront ainsi la station balnéaire à explorer dans les parties nord du Cayo. À noter que ces zones accueillent les infrastructures hôtelières de l’archipel.

Le Cayo Coco, un véritable parc de verdure à ciel ouvert

Les touristes auront tout un panel de plages à disposition en choisissant n’importe quel Cayo du Cuba. Toutefois, celui de Coco est plutôt singulier. Cet îlot se démarque par la présence effective de la végétation dans son territoire. Le Cayo Coco de 370 km² est même presque occupé à 85 % par des enclos de verdure. Il propose ainsi aux touristes des explorations en terre ferme. Les voyageurs iront à la rencontre de plus de 200 espèces d’oiseaux lors d’un sejour à cuba. Plus de 30 000 flamants roses peuplent également Cayo Coco. L’on n’oubliera cependant pas les stations balnéaires de cet îlot durant ce séjour. Ces dernières n’enregistrent pas moins d’une vingtaine de kilomètres à Cayo Coco. Leurs eaux turquoise sont même des terrains privilégiés pour la pratique de la plongée.

Cayo Guillermo ou Cayo Levisa, pour découvrir les plus belles plages cubaines

Ces deux derniers Cayos envoûtent les touristes avec comme seul argument, les plages. Le Cayo Levisa compte tout de même quelques zones recouvertes de mangroves au sud. Toutefois, les visiteurs ne retiendront que les stations balnéaires durant leur visite dans ces parties du Cuba. La croisière à réaliser pour rejoindre Cayo Levisa en vaudra la peine puisque la plage y est formée par du sable blanc et des eaux turquoise. Baignade, farniente, tuba ou même plongée sous-marine intègreront le programme des activités à y faire. Du côté de Cayo Guillermo, les touristes seront sublimés par la plus belle plage du Cuba, Playa Pilar. Le snorkeling depuis un catamaran demeure l'activité phare en ces lieux. Les plus curieux peuvent partir à la découverte des 5 km de petites plages restants de Cayo Guillermo.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide