Comment détecter les problèmes d’humidité à l’aide d’une caméra thermique ?

  • 14 juillet 2022
Comment détecter les problèmes d’humidité à l’aide d’une caméra thermique ?

Le développement d’humidité derrière les murs, au niveau des plafonds ou encore sous les planchers, est l’un des problèmes les plus rencontrés chez les propriétaires des logements. En effet, il est presque impossible de détecter ces soucis à l’œil nu. Mais avec le développement de la technologie, la situation s’est complètement changer. Grâce à l’imagerie thermique, il est possible de repérer la chaleur de tous les équipements mécaniques, et même des êtres vivants. Cette méthode de détection innovante permet de rendre toc ce qui est invisible visible, même ce qui se trouve dans l’obscurité totale.

Aujourd’hui, les caméras thermiques sont de plus en plus utilisées pour la détection de l’humidité et de la moisie dans les bâtiments se trouvant dans des zones humides où les intempéries sont très fréquentes. Elles permettent également d’inspecter les logements qui sont sujets à un risque élevé du développement de l’humidité et des moisissures.

Comment la thermographie détecte les problèmes d’humidité ?

La thermographie est une méthode de détection basée sur l’utilisation d’une caméra thermique. Elle permet d’enregistrer, et de mettre en évidence la chaleur émise par un bâtiment. La thermographie sert aussi à évaluer les différences de température, et de repérer entre autre l’excès d’humidité au sein d’une maison ou d’un immeuble, notamment lorsque le problème n’est pas décelable à l’œil nu.

Et ce n’est pas tout, la thermographie est souvent utilisée pour la recherche de fuite par Caméra 28 puisqu’elle donne des résultats fiables et rapides.

En quoi consiste la thermographie du bâtiment ?

La thermographie consiste à mettre en évidence toutes déperditions invisibles à l’œil nu d’un bâtiment, grâce à l’utilisation d’une échelle de couleurs. Cette technologie permet de faire un enregistrement graphique de la température de la zone analysée par la localisation des ondes infrarouges qu’elle émet.

Dans le domaine du bâtiment, la caméra thermique permet de repérer avec précision les ponts thermiques, les infiltrations d’eau, la condensation, les déperditions de chaleur, les remontées capillaires, etc.

La thermographie : un outil rapide pour détecter de l’humidité

Vous observez des tâches humides, du salpêtre et de moisissures ? L’humidité peut avoir plusieurs origines. Afin de s’en débarrasser et d’éliminer sa source, la tâche n’est pas du tout facile ! Si l’humidité n’est pas visible, il est possible de la localiser précisément grâce à la thermographie. En effet, cette technologie innovante, aide à déterminer la source de l’humidité et de choisir le traitement le plus adapté. La caméra thermique peut être également employée dans des actions préventives, puisqu’elle permet d’identifier facilement les risques de rupture des canalisations.

En choisissant la thermographie, la détection de l’humidité se déroulera rapidement et les résultats obtenus seront beaucoup plus fiables. Les experts du domaine considèrent que la caméra thermique est un véritable outil permettant de gagner en temps et en précision, pour identifier les déperditions de chaleur ainsi que les zones humides.

Comment détecter de la moisissure avec la thermographie ?

Une caméra infrarouge ou encore une caméra d’imagerie thermique, sert à mesurer la chaleur (la radiation infrarouge), dégagée par un objet et va l’utiliser par la suite pour effectuer un graphique présentant les niveaux de température et d’humidité au sein de votre habitation.

En réalisant une inspection infrarouge minutieuse de votre maison, il sera possible de révéler tous les problèmes de températures situés derrières vos murs et sous vos vols, qui peuvent vous conduire à toutes les zones suspectes. En fonction des informations obtenus, le spécialiste responsable de recherche de fuite pourra identifier d’où vient l’humidité, les moisissures et les autres défauts de construction de votre logement. Il n’est pas forcément nécessaire de faire plusieurs trous dans vos murs, sols et plafonds, ce qui vous évitera les dépenses supplémentaires.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide